Devise – Le GBP/USD recule depuis un plus haut d’une semaine

Devise – Le GBP/USD recule depuis un plus haut d’une semaine

La livre recule depuis un plus haut d’une semaine contre le dollar ce jeudi, après que les négociations entre la Grande-Bretagne et l’Union Européenne n’aient pas porté leurs fruits, mettant la première ministre Theresa May dans une position délicate. Le GBP/USD recule de 0.57% à 1.3145 à 10:00 a.m. ET (14:00 GMT), depuis un plus haut d’une semaine atteint la veille et estimé à 1.3266. La livre a été ébranlée après que le négociateur en chef de l’Union Européenne Michel Barnier ait annoncé jeudi que les discussions pour le Brexit étaient dans « l’impasse. » Barnier ajoute que l’Angleterre a précisé à l’Union Européenne qu’elle n’était pas prête à définir combien le pays était prêt à payer pour sortir de l’UE. La première ministre Theresa May a déclaré devant le parlement lundi qu’il y aurait une période de transition de deux ans après la sortie de l’Union Européenne. May précise également qu’elle se préparait à l’éventualité que les deux parties n’atteignent pas un accord. Le billet vert a été boosté après que Département du Travail ait indiqué que le nombre d’individus ayant recours à l’assistance chômage durant la semaine menant au 6 octobre avait diminué de 15.000 à 243.000, depuis 258.000 la semaine dernière. Un autre rapport à montrer que l’inflation des prix à la production avaient progressé de 0.4% en septembre, en accord avec les prévisions. L’inflation principale qui exclut l’alimentation et l’énergie avait progressé de 62||0.4%}}, contre des prévisions d’une hausse de 0.2%. Le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve Fédérale a été publié mercredi et a montré que plusieurs décideurs pensent qu’un resserrement de politique dépendra des chiffres économiques dans l’agenda. En revanche, la plupart des membres de la Fed précise qu’une autre hausse cette année « serait justifiée ». Les opérateurs de marché attendent la publication de l’inflation des prix à la consommation vendredi. La livre recule contre l’euro, avec l’EUR/GBP en hausse de 0.37% à 0.9004.